Matériel utilisé pour la conception du paysage:



Les pierres blanches pour litière de chats serviront pour le ballast.

La forme du ballast est donnée par des planches de balsa collées à la planche de fond.

Pour reproduire au mieux l'herbe de la campagne ( non coupée à ras comme dans les jardins ), j'ai choisi de prendre du tapis pour balcons d'immeubles à long poils. En plus, un tel tapis est déjà vert, il ne restera qu'à le nuancer avec des teintes vertes claires et jaunes.

Le papier de verre va servir pour reproduire la route. Sa rugosité imite le goudron. Il est facilement peint et découpé aux bonnes mesures.

Deux languettes de bois prédécoupées feront le trottoir, peintes par la suite en gris foncé.

Les murs du tunnel routier et le fond de la route sont en bois, acheté en vrac et coupé aux bonnes dimensions et peintes.

Les arbres ont été achetés par correspondance après de longues recherches pour avoir un bon rapport qualité/prix (trouvés lors d'une exposition spéciale au musée des transports à Lucerne)

Deux plaques d'éternit peintes en gris et coupées aux bonnes mesures servent pour le mur du pont, sur lequel j'ai fixé des fils de fer d'une cage à lapins, peints en brun/rouille.

Les rochers sont formés par de la mousse d'isolation pour bâtiments sprayée sur la maquette et peinte par la suite.

Les plantes vertes, sur les rochers et les murs du pont, sont constituées de mousse décorative pour modélisme ainsi que les buissons rouges représentant des érables pourpres.

L'enclos pour le cheval est constitué de languettes de bois coupées, peintes et assemblées.

Le cheval et les trois voitures ont été achetés tel quels dans un magasin de jouets.

J'ai fait moi-même par ordinateur la signalisation routière. La signalisation ferroviaire est composée de diodes leds achetées et d'un support monté et peint.

La ligne de téléphone est constituée d'une latte de bois, ronde, peinte et de trois punaises pour la fixation des fils.


Page suivante
Retour page d'accueil